SECRÉTARIAT : Adresse postale convivialite en flandre 61 rue du Sud – 59140 Dunkerque Telephone Association convivialite en flandre 06 37 40 87 43 Email Association convivialite en flandre contact@convivialiteenflandre.org

Mardi 28 juin 2022

ROUBAIX, Musée d’art et d’industrie André Diligent La Piscine

Robert Lotiron, la poésie du quotidien

Visite guidée par Patrick Descamps, directeur du musée du Mont-de-Piété et commissaire des 3 expositions autour de Robert Lotiron

L'exposition Robert Lotiron, la poésie du quotidien

Réaliste impressionniste également influencé par le cubisme, Robert Lotiron représente l’art figuratif de l’entre-deux-guerres et le mouvement de renouveau des arts décoratifs des années 1930-1940. Très jeune, sa découverte des impressionnistes Monet, Pissarro, Renoir dans une collection privée ouvre sa vocation artistique. Il se forme à l’Académie Julian puis à l’école supérieure des Beaux-arts où il suit les cours de Maurice Denis. Robert Delaunay lui fait rencontrer des cubistes, dont Fernand Léger, et Matisse lui prodigue ses conseils. En 1912 il participe à l’exposition du Blaue Reiter avec Picasso et Derain, en 1914 à celle de la « Peinture nouvelle » avec Picabia et De Chirico.

Mobilisé durant la première guerre, il peint et dessine le quotidien des soldats. Après la guerre, il participe à de nombreux grands salons en France et à l’étranger. Son œuvre est alors marquée par l’équilibre des compositions et une palette restreinte. Ses paysages urbains, maritimes ou campagnards lui valent la qualification d’ « un des meilleurs paysagistes » de l’époque. En 1937 il participe à la rétrospective des Maîtres de l’art indépendant à l’Exposition internationale de Paris pour laquelle il peint des fresques, ainsi que pour le Grand Rex. C’est après la seconde guerre qu’il aborde la lithographie en couleur et de nouveaux sujets, tels que les fêtes foraines.
Son goût pour les constructions rigoureuses et pour le raffinement de la couleur révèle l’influence de Cézanne, du fauvisme et du cubisme.

Bien des expositions lui ont été consacrées au XXe siècle. Le critique d’art George Besson écrit à son sujet : « Rien n’est plus savoureux que la touche large et grasse de cet amoureux manieur de pâte pour construire, par plans simples et nets sans sécheresse, qu’il plante son chevalet à Dieppe ou à Dordrecht ou à Grenelle, ou qu’il évoque des scènes de moissons et de vendanges dont les grandes dimensions ne compromettent jamais ni la fraîcheur ni le style qui assurèrent le juste succès de ses petits paysages... »

La visite sera guidée par Patrick Descamps
Directeur du musée du Mont-de-Piété de Bergues
Commissaire des expositions de La Piscine à Roubaix (la peinture), du musée des Beaux-arts à Cambrai (l’œuvre gravé), du musée de Bergues (les dessins).

Pour plus de contenus, visitez le site du musée.

La sortie se fait en autocar.
Après la visite, un temps libre permettra, soit de se restaurer sur place, soit de profiter davantage des expositions en cours dans le musée.
Pour plus de renseignements, prendre contact avec le secrétariat de l’association.

Publié le : samedi 28 mai 2022 à 18h00min, par Anne Mohr-Leupert
Modifié le : 0000