Imprimer Envoyer

Dimanche 14 décembre 2014

Las hermanas Caronni

en concert au LAAC de Dunkerque à 16h

 

Las Hermanas Caronni, photo Franck Perrogon

a Leur premier album Baguala de la siesta emprunté en 2011 au rayon Musiques du monde dans une Bibliothèque nous avait fascinée par son originalité et la symbiose sonore qui le caractérise. Il est aussi salué par la critique qui encourage les deux musiciennes dans leur démarche.
Depuis la découverte de cette pépite en 2011, Convivialité en Flandre souhaite les accueillir à Dunkerque.

L'occasion est belle de les recevoir enfin en 2014 en écho à l’exposition 20000 lieux... dialogue entre les collections du LAAC et la collection de la Société Générale ayant pour thème la mer et le voyage, mais aussi dans le cadre de la saison de Convivialité en Flandre autour de l'altérité.
Les Musées et la Ville de Dunkerque, aidés de plusieurs partenaires - le Conservatoire de Musique et d'Art Dramatique de Dunkerque, Les 4 Écluses, le Casino de Dunkerque et Convivialité en Flandre - invitent les jumelles Laura et Gianna Caronni originaires d’Argentine et transforment le Forum du LAAC en salle de concert le temps d'une soirée.

Les histoires chantées ou chuchotées par les deux sœurs, magnifiées par le violoncelle de Laura ou la clarinette de Gianna, nous enveloppent d'émotions poétiques tissées de voyages et de rencontres.
aa Las hermanas Caronni à Dunkerque
Las hermanas Caronni au LAAC de Dunkerque a À propos de l'album Vuela paru en 2013 :

« Il y a longtemps que nous nous sommes envolées d’Argentine ; nous sommes allées un peu partout, nous avons pu connaître de très belles musiques et créé des liens avec des musiciens de différents horizons. L’Argentine est toujours présente, mais comme un territoire intérieur qu’on amène avec soi en promenade.
L’idée de l’envol, c’est aussi parce que, comme l’écrivait la poétesse chilienne Violeta Parra, « La création est un oiseau qui vole sans feuille de route et jamais en ligne droite. », et sans doute sommes-nous un peu de ces oiseaux-là... On ne s’étonnera donc pas d’entendre, dans notre deuxième album Vuela, des reprises de «La Frontera» de Lhasa, «Je me suis fait tout petit» de Georges Brassens, ou la berceuse cubaine «Drume Negrita»... Et nos nouvelles compositions ! »
Gianna y Laura
Ce concert était ouvert à tous. Vous êtes venus en famille ou avec des amis. L'entrée individuelle à 4,50 € était un vrai cadeau des Musées et de la Ville de Dunkerque.
Les deux sœurs nous ont offert au LAAC des émotions contrastées à la croisée du classique, du jazz, du tango et du chant traditionnel.
Un moment de grâce inoubliable dans un écrin à la fois feutré et joyeux.

Le site web de Las Hermanas Caronni ;
Le LAAC, Lieu d'Art et d'Action Culturelle de Dunkerque : une visite de décembre 2005 ;
Le site de Crépuscule, une agence de production de concerts et tournées tenue par Laurent Boireau, dédiée aux musiques du monde et aux musiques sans frontières ;
Las Hermanas Caronni en concert (47 minutes), enregistré au MixBox à Paris en novembre 2013 et paru sur ArteLiveWeb ;
La playlist Cogito ergo sum concoctée par Sabine sur 8tracks avec deux titres de Las Hermanas Caronni pour un voyage méditatif et inspirant.
L'affiche du concert de Las Hermanas Caronni

Un public envoûté par ces créations inspirées d'Argentine

C'était bien agréable de terminer ce beau concert par un pot convivial et pétillant accompagné de petites gaufres dunkerquoises à la cassonade.
Merci aux spectateurs pour leur enthousiasme et leur bonne humeur pendant cette après-midi un peu magique. Ce concert d'émotions contrastées restera dans le cœur de chacun.

Rédaction et mise en ligne par Sabine Wetterwald le 4 décembre 2014

dernière mise à jour le 7 février 2015


Le programme 2014-2015 : L'art, chemin vers l'autre, ou la question de l'altérité ;

La carte interactive des journées et voyages de Convivialité en Flandre dans la région et plus loin.