Imprimer Envoyer

Mercredi 11 décembre 2013 à 18h00
Auditorium du Musée des beaux-arts, Place du Général de Gaulle, Dunkerque


L'architecture de Conques, enjeux liturgiques et esthétiques

Une conférence de Jean-Paul Deremble

 

Membres ou non de l'Association Convivialité en Flandre, nos conférences vous sont ouvertes dans le cadre de notre partenariat avec la Ville et les musées de Dunkerque. Le tarif plein est de 6 € ; le tarif réduit est de 3 € pour les membres de l'Association. l'accès est gratuit pour les scolaires, étudiants et demandeurs d'emploi. Nous acceptons les " Passeports Senior ". Pdf d'invitation


À 16h30, avant la conférence, visite guidée au Musée des beaux-arts de Dunkerque : Migrations, premier temps de l'exposition Retours de mer.


Jean-Paul Deremble est Maître de conférences en Histoire de l'Art médiéval à l'Université de Lille 3 et s’intéresse à toutes les formes de l'art sacré à travers les siècles. Vous aviez apprécié sa conférence d'octobre 2012 sur le partage de l'expérience artistique.

Ses recherches portent sur le sens de l'image, leur décodage et les méthodes d'interprétation, les programmes iconographiques des cathédrales, des livres, objets précieux ou mobilier. Il a écrit des livres sur les vitraux de Chartres, comme Voyage au Moyen Âge aux éditions Henri Gaud.

f Jean-Paul Deremble
Chapitaux historiés de Conques d Espace pensé, vécu, rêvé... Fonctionnalités et esthétique des architectures, est le thème choisi cette saison.
Convivialité en Flandre
interroge la relation entre l'homme et son espace depuis l'Antiquité jusqu'au XXIe siècle.

L'historien d'art médiéval Jean-Paul Deremble, ami de longue date de l'association, évoque les questions de pensée et d'esthétique du bâtiment religieux au Moyen Âge. Il a choisi l'abbatiale Sainte-Foy de Conques, chef-d'œuvre de l'art roman du sud de la France en Aveyron pour illustrer son propos.

L'abbatiale Sainte-Foy compte environ 250 chapitaux historiés.

 

Classée au patrimoine mondiale de l'Unesco, l'abbatiale abrite des œuvres d'art exceptionnelles comme la fameuse statue-reliquaire de sainte Foy de l'époque carolingienne ou les cent quatre vitraux contemporains de Pierre Soulages.
Pour accueillir les pèlerins qui vont à Saint-Jacques de Compostelle, les moines ont construit des édifices qui répondaient à plusieurs objectifs : le rassemblement, l'enseignement, la contemplation.

La pierre est taillée, sculptée, peinte pour créer des volumes et des figures qui s'animent lors des liturgies. Et non seulement la pierre, mais l'or, le cuivre, les pierres précieuses pour des orfèvreries si lumineuses et si centrales dans les dévotions.

Statue-reliquaire de sainte Foy, Trésor de Conques, artistes successifs du IXe au XIVe siècle
d Statue-reliquaire de sainte Foy de Conques

 

Chapiteau sculpté du cloître de l'abbatiale Sainte-Foy de Conques

d

Détail dy tympan de Sainte-Foy de Conques

Chapiteau sculpté du cloître de l'abbatiale (XIe siècle)
Détail du tympan de l'abbatiale Sainte-Foy de Conques

Chaque image, chaque forme demandent un regard attentif et un important travail d'interprétation. La conférence en donnera les premiers jalons, en attendant de poursuivre la découverte sur place.



Création de l'article par Sabine Wetterwald le 11 décembre 2013


Le programme 2013-2014 : Espace pensé, vécu, rêvé... Fonctionnalités et esthétique des architectures ;

La carte interactive des journées et voyages de Convivialité en Flandre.