Imprimer Envoyer

Lundi 25 mars 2013 à 18h00
Auditorium du Musée des beaux-arts, Place du Général de Gaulle, Dunkerque

Watteau et la fête galante

Une conférence de Céline Doutriaux

 

Membres ou non de l'Association Convivialité en Flandre, nos conférences vous sont ouvertes dans le cadre de notre partenariat avec la Ville et les musées de Dunkerque. Le tarif plein est de 6 € ; le tarif réduit est de 3 € pour les membres de l'Association. Nous acceptons les " Passeports Senior ". Gratuité pour les scolaires, étudiants et demandeurs d'emploi.



À 16h30, avant la conférence, visite guidée au musée des beaux-arts de Dunkerque : Lorène Loviny présente la mini exposition Quand la bougie s'éteint, les animaux deviennent moins familiers...
Ce projet mené en partenariat avec un groupe d'élèves en option Arts plastiques au Lycée du Noordover de Grande-Synthe, met en relation des œuvres anciennes du Musée des beaux-arts avec des œuvres modernes et contemporaines des collections du LAAC. Il aborde le rôle de la lumière et du clair-obscur dans une ambiance un peu mystérieuse, étrange ou angoissante et le rapport au bestiaire fantastique.



Céline Doutriaux


Céline Doutriaux est historienne de l'art. 

Elle consacre principalement son exercice à l'enseignement de l'histoire de l'art européen des périodes moderne et contemporaine.

Dans le cadre du thème choisi cette saison - En fête sur les chemins de l'art – Convivialité en Flandre l'a invitée sur le thème de Watteau et la fête galante.

Watteau, peintre des songes, puise dans la culture artistique européenne pour créer un genre appelé à connaître un succès extraordinaire que sauront entretenir ses suiveurs, dont Pater, Lancret, Quillard et tant d'autres. En effet, les sources de la fête galante figurent d’abord dans les représentations de l’amour courtois depuis la fin du Moyen-âge jusqu’au XVIIe siècle, puis dans les paysages virgiliens de la Venise du XVIe siècle et aux Pays-Bas au XVIIe siècle.
La fête galante comprend aussi des sous-genres qui s’entremêlent parfois, foires, noces, collations, jeux, etc...
o Antoine Watteau, Les plaisirs du bal, 1717







Antoine Watteau, Les plaisirs du bal, 1717,
huile sur toile, 53 x 66 cm, Dulwich College, Londres









Antoine Watteau, L'Embarquement pour Cythère, 1717 d Après la mort du Roi-Soleil et dans le contexte propice de la Régence, le genre de la fête galante triomphe au XVIIIe siècle, explorant le thème du sentiment amoureux.
Peintre, graveur et inlassable dessinateur, Antoine Watteau (né à Valenciennes en 1684 - mort en 1721) éclipse alors les autres artistes par la grâce et la spontanéité de son art, et créée ce genre nouveau pictural, la «fête galante». Watteau y dépeint de manière exquise des personnages frivoles, déambulant nonchalamment dans des paysages crépusculaires, marivaudant au son de la flûte, esquissant un pas de danse quand ils ne muguettent pas au pied d'une escarpolette.
Antoine Watteau, L'Embarquement pour Cythère, 1717
huile sur toile, 129 x 194 cm, Musée du Louvre, Paris
Des états d’âme, une atmosphère évanescente plus que des créatures tangibles, Antoine Watteau y introduit une force onirique.
L'actualité de la recherche revient sur la fête galante. En effet, à l’invitation du Louvre, les meilleurs spécialistes de la peinture française du XVIIIe siècle et de la restauration ont participé à un colloque à huis-clos afin de mieux comprendre le style et la technique de Watteau et de le comparer à ceux des autres peintres de fêtes galantes, d’aborder les questions d’attribution, de datation et d’interprétation ainsi que de s’interroger sur les problèmes de conservation. Ce qui a récemment abouti à des publications.
aa Antoine Watteau, Les Charmes de la vie, vers 1718









Antoine Watteau, Les Charmes de la vie, vers 1718, huile sur toile,
67 x 93 cm, Wallace Collection, Londres

 

À cliquer :

  • Les peintures et dessins d'Antoine Watteau sur la Web Gallery of Art ;
  • La petite musique de Verlaine, une conférence de Julie Wetterwald à propos des Fêtes galantes de Verlaine (1869), dans lesquels revit le charme de Watteau.


Mise en ligne par Sabine Wetterwald le 23 mars 2013

Actualisation le 24 mars

Le programme 2012-2013 : En fête sur les chemins de l'art ;

La carte interactive des journées et voyages de Convivialité en Flandre.