Imprimer Envoyer

Mercredi 10 octobre 2012

Journée à Lille

Au Musée des Beaux Arts: l'exposition, Les fables du Paysage Flamand

À l'Opéra, visite du bâtiment, concert Cabaret à l'italienne

et en soirée, No Focus un spectacle de danse

Arrivée à Lille à 11 h 30 pour le déjeuner  à La Menara, un restaurant marocain où nous avons dégusté un excellent couscous.

À 13h30 au Palais des Beaux Arts, visite guidée en deux groupes de l’exposition temporaire Fables du paysage flamand au XVIe siècle, Bosch, Brueghel, Bles, Bril.


Jérôme Bosch, St Jean Baptiste dans le désert (Madrid)


À travers une centaine d’œuvres, cette exposition mise en place dans le cadre de Lille 3000 Fantastic révèle le caractère merveilleux et fantastique des paysages peints au XVIe siècle par les Flamands. Ces œuvres suscitent aujourd’hui encore, fascination, effroi ou questionnement.

Le spectateur est obligé de réfléchir devant le paysage qui devient lieu de passage entre réalité et monde spirituel.

L'exposition nous fait cheminer à travers plusieurs sections: Chemin de vie, Monde merveilleux, Fables profanes, Fables sacrées, Monde fantastique.


 


Jheronimus, dit Jérôme Bosch (1450?-1516), Saint Jean-Baptiste dans le désert,
Madrid, Museo Lazaro Galdiano

Un moment de temps libre nous permet de découvrir la seconde exposition temporaire Babel consacrée au thème de la Tour de Babel, la plus célèbre allégorie de tous les temps.

À 16h Départ à pied vers l'Opéra pour une visite guidée de ce théâtre de style néo-classique.

À 18h, dans le foyer de l'Opéra, Cabaret à l'italienne
L'ensemble Straviarte Phora
nous emmène dans une promenade pleine de bonne humeur à travers la musique italienne; un savant dosage entre art lyrique, musique populaire et chansons d'auteur.
Straviarte Phora

À 19h temps libre pour prendre une collation avant le spectacle de la soirée, No Focus de François Verret une commande de l'Opéra de Lille pour Lille 3000 Fantastic

No Focus Pour No Focus, François Verret, chorégraphe inclassable, architecte de formation, explore cette zone indéterminée en périphérie des villes qu'est la suburbia.
Il observe les interactions des individus confrontés à ce lieu de vie mouvant.
Le spectacle, assez dérangeant, n'a laissé personne indifférent. Il a perturbé certains, mais beaucoup plu à d'autres et a donné lieu durant le trajert du retour à des discussions animées et passionnantes.

 



Rédaction et mise en ligne Christiane Plez le 23 octobre 2012

Dernière modification le 25 octobre

Les manifestations 2012-2013 : En fête sur les chemins de l'art.

La carte interactive des journées et voyages de Convivialité en Flandre dans la région et plus loin.