Imprimer Envoyer
Jeudi 3 décembre 2009

Amphi3 à 18h00 - Citadelle

Université du Littoral Côte d'Opale (ULCO), Dunkerque

Le Poisson, un symbole dans l'art occidental

Une conférence de Sabine Wetterwald

Membres ou non de l'Association Convivialité en Flandre, nos conférences vous sont ouvertes dans le cadre de l'Université Populaire de la Côte d'Opale, en partenariat avec l'Université du Littoral Côte d'Opale. Le tarif plein est de 6 € ; le tarif réduit est de 3 € pour les membres de l'Association. Nous acceptons les " Passeports Senior ". Nouveau : gratuité pour les scolaires, étudiants et demandeurs d'emploi.

Sabine Wetterwald ee

Sabine Wetterwald a obtenu en 2007 une Maîtrise d'Histoire de l'Art à l'Université de Lille 3. En 2009-2010, elle suit l'enseignement du Master Culture Création artistique et Développement du Territoire de l'Université du Littoral Côte d'Opale à Dunkerque pour compléter sa formation vers l'art contemporain et le spectacle vivant.

Elle est déjà intervenue pour Convivialité en Flandre à propos des précurseurs des Primitifs flamands, du Triptyque Portinari de Hugo van der Goes, de l'Histoire de la photographie et du clair-obscur dans la peinture.

Cette fois nous traversons les siècles pour embrasser différents champs iconographiques auxquels le poisson est associé.


Pour décliner le thème de Convivialité en Flandre en 2009-2010 - De la Mer du Nord à la Baltique, l'art au fil de l'eau - il était bien naturel de s'intéresser au symbole du poisson.
Un sujet vaste où le tri s'avère difficile dans un foisonnement d'images. Cette page vous propose quelques pistes abordées pendant la conférence.

Préhistoire : le poisson le plus ancien que nous connaissons est un
cœlacanthe qui remonte à la période des dinausores voici soixante-cinq millions d'années. Un Indonésien en a même pêché un specimen en 2007 ! Peu représenté dans l'art rupestre, il est pourtant sculpté en bas-relief dans la roche de l'Abri du Poisson en Périgord sous la forme d'un saumon.

Motif décoratif, fresque murale :
Pêcheur ramenant ses prises, peinture murale, XVIe siècle av. n. è., ancien Palais de Cnossos, Crète

À Cnossos au nord de la Crète, le poisson apparaît en décor de fresques antiques aux mains d'un pêcheur rapportant ses prises. La forme élégante de l'homme à la chair brune, la polychromie des figures et des fonds, renvoient l'image d'un hédonisme raffiné de l'art palatial de cette époque minoenne.
o 'Pêcheur ramenant ses prises', Cnossos
Neptune et Amphitrite, vers 315-325 b Attribut du dieu Neptune :
Triomphe de Neptune et Amphitrite
, vers 315-325 après n. è., mosaïque, h. 3,10 m, marbre, calcaire, pâte de verre, provenance de Constantine (Algérie), Musée du Louvre


Le poisson est aussi un des attributs du dieu Neptune qui règne sur les mers. Il est souvent associé au dauphin, au trident et au cheval ou à l'hippocampe (cheval marin) qui accompagnent Neptune.


Les scènes marines réalistes ou symboliques occupent une place de choix dans le répertoire des mosaïstes d'Afrique du Nord durant la période romaine. Ce panneau décore le sol d'une pièce de réception d'une riche villa et présente le triomphe du dieu Neptune et de son épouse Amphitrite, debout sur un char tiré par quatre chevaux marins, se détachant sur le fond d'une mer poissonneuse. Une grande voile tenue par des putti souligne la majesté du couple divin.

Le poisson des catacombes : il devient signe de ralliement à l'époque paléochrétienne par les adeptes de la religion chrétienne. Ceux-ci sont en effet pourchassés et se cachent pour ne pas être persécutés et pour pouvoir pratiquer secrètement leur culte. L'édit de Milan prononcé par Constantin en 313 mettra fin aux persécutions en promulguant la liberté de culte.

Pendant un temps, les chrétiens sont appelés les pisci (= poissons en latin). Tertullien, écrit dans De Baptismo 1 :
« Nous autres, petits poissons, comme notre Poisson, le Christ-Jésus, nous naissons dans l’eau et nous ne sommes sauvés qu’en demeurant dans l’eau. »
Ichtus-acrostiche

Le poisson est aussi un protagoniste de récits bibliques :

BOTTICINI, 'Les Trois Archanges avec Tobias' o Francesco BOTTICINI, Les Trois archanges avec Tobias, vers 1470, tempera sur bois, 135 x 154 cm, Galleria degli Uffizi, Florence

Dans l'Ancien Testament, le Livre de Tobie conte l'histoire du héros éponyme et de son père Tobit.
Les peintres imaginent des solutions originales pour représenter le jeune Tobie accompagné de l'archange Raphaël et portant le poisson pêché. Le jeune Judéen prélèvera le fiel du poisson et le déposera dans l'œil de son père Tobit afin de lui rendre la vue.

Saint Augustin évoque le Livre de Tobie :
« Ce poisson, qui remontait le fleuve et se livrait à Tobie, c'est le Christ qui par sa passion amère, a mis en fuite Satan et guéri le monde aveugle ».

La suite viendra peut-être plus tard...


Bibliographie :

  • BARBE-GALL Françoise, Comprendre les symboles en peinture, Chêne/Hachette, 2007, pp. 98-107 ;
  • BIALOSTOCKI Jan, Style et iconographie - Pour une théorie de l'art, Gérard Monfort, 1996 ;
  • DEREMBLE Jean-Paul, Les origines et les premiers développements de l'art médiéval, Cours de Licence 1 d'Histoire de l'Art, Université de Lille 3, 2003-2004 ;
  • DURAND Gilbert, L'imagination symbolique (Introduction « Le vocabulaire du symbolisme »), Puf/Quadrige, 1964,  pp. 7-19 ;
  • ÉBERT-SCHIFFERER Sybille, Natures mortes, Citadelles Mazenod, 1998 ;
  • ÉVERAERT-DESMEDT Nicole, Interpréter l'art contemporain, de boeck, 2006, pp. 9-92 ;
  • GRABAR André, Le premier art chrétien (200-395), Gallimard, L'Univers des formes, 1966 ;
  • LORBLANCHET Michel, La Naissance de l'art - Genèse de l'art préhistorique, Errance, 1999, pp. 7-38, p. 233 ;
  • MILLET Catherine (dir.), « Images cachées », Art Press, trimestriel n° 13, mai-juillet 2009 ;
  • MORIZOT Jacques, POUIVET Roger, Dictionnaire d'esthétique et de philosophie de l'art, Armand Colin, 2007 ;
  • MULLER Marion, La peinture et la mosaïque dans l'Antiquité, Cours de Licence 2 d'Histoire de l'Art, Université de Lille 3, 2004-2005 ;
  • SIMON Joan, « Les jardins topologiques de Bruce Nauman »,  Art Press n° 357, juin 2009, pp. 46-53.

À cliquer :


Rédaction et mise en ligne par Sabine Wetterwald le 7 décembre 2009

La carte interactive des journées et voyages de Convivialité en Flandre.



Lire aussi :


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security image
Entrez les caractères affichés


busy