Camille Corot, le chemin et Antonio Machado Imprimer Envoyer
« Marcheur, ce sont tes traces
ce chemin, et rien de plus ;
Marcheur, il n'y a pas de chemin,
Le chemin se construit en marchant.
En marchant se construit le chemin,
Et en regardant en arrière
On voit la sente que jamais
On ne foulera à nouveau.
Marcheur, il n'y a pas de chemin,
Seulement des sillages sur la mer. »

Antonio Machado, traduit par José Parets-LLorca

Proverbios y cantarès, Chant XXIX, Campos de Castilla, 1917
Corot, 'Un Ruisseau'

Lors du voyage des 12 et 13 décembre 2008 à Reims, nous avons été conquis par la salle des Corot au Musée des beaux-arts. 
Pour illustrer ce poème d'Antonio Machado adressé avec nos voeux 2009 aux membres de l'association, quoi de plus naturel d'avoir choisi une carte postale d'un de ses tableaux vus à Reims ? Le peintre ne se lasse pas de représenter en plein-air les frondaisons près d'un lac ou les chemins en forêt.
J'avais vraiment découvert le peintre en visitant une exposition qui lui était consacrée au Grand Palais à Paris en 1996 et en avait gardé l'impression d'une intense lumière.

Corot, 'Souvenir de Mortefontaine'

Camille Corot (1796-1875) prépare la composition de ses tableaux par un dessin abouti. Quand le trait est assuré, il parvient à traduire de subtiles valeurs lumineuses et atmosphériques dans ses paysages français ou italiens d'après nature, mais aussi dans ses portraits où il excelle. Il a vécu en Italie à trois reprises et est familiarisé avec les paysages classiques italiens qu'il a copiés, comme en témoigne La Danse italienne, vue au Musée des beaux-arts de Reims.

Ce Souvenir de Mortefontaine de Camille Corot peint en 1864, (à gauche) conservé au Louvre, offre une impression de sérénité et de paix par l'équilibre classique et balancé de la composition et l'atmosphère éthérée rendue par une gamme restreinte de tons rompus.

Je lis sur le site du Louvre que " Corot a peut-être été influencé par le flou des premiers paysages photographiques, dont il possédait une large collection ".

De fait, intéressé par la photographie, Corot s'est également formé à la technique du cliché-verre chez Constant Dutilleux et en a produit une soixantaine. Au printemps 2007, l'exposition sur le cliché-verre au Musée des beaux-arts d'Arras, montrait plusieurs exemples de cette technique initiée par Constant Dutilleux avec l'Ecole d'Arras dans la deuxième moitié du XIXe siècle, à mi chemin entre la gravure et la photographie.

Continuant la tradition de peinture néoclassique, Corot ne s'intéresse pas au nouveau courant impressionniste de son époque et désapprouve les actions des "Indépendants". Cependant sa façon particulière de traiter la lumière, son travail " sur le motif ", en font un des maîtres du Naturalisme qui prépare l'Impressionnisme. Claude Monet disait de lui en 1897 : « Il y a un seul maître, Corot. Nous ne sommes rien en comparaison, rien. »

Les membres du conseil d'administration de Convivialité en Flandre se joignent à moi pour vous souhaiter une année 2009 sereine et chaleureuse... sur le chemin... ou sur les chemins.

À cliquer :


Rédaction et mise en ligne par Sabine Wetterwald le 9 janvier 2009,
mise à jour le 29 septembre 2009


Lire aussi :


Commentaires (1)add comment

Jean-Claude said:

...
Chez Corot, les arbres sont très présents et j'ai repensé en regardant les tableaux illustrant le beau poème de Antonio Machado à une recherche faite un jour sur internet. Y trouvait-on quelle place occupait l'arbre dans l'œuvre d'art?
Un site botanique est dédié à celui-ci: http://www.lesarbres.fr/ mais la page d'accueil annonce des rubriques consacrées à l'arbre dans l'art et la littérature.

On y trouve un tableau regroupant les peintres par ordre alphabétique avec la liste de leurs œuvres.
http://www.lesarbres.fr/requet...eur&let=v#
Les reproductions obtenues par un simple "clic" sont un peu petites malheureusement, mais donnent cependant une bonne idée.
On peut y voir par exemple plus de 60 oeuvres de Corot et des centaines de tableaux d’autres artistes autour du thème de l'arbre.

Post?e samedi 31 janvier 2009

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security image
Entrez les caractères affichés


busy