Albert Kahn et la découverte de l'autochrome Imprimer Envoyer

Toute activité en harmonie avec la vie, selon le présent et l'avenir, est l'épanouissement.

Albert Kahn (1860-1940)

Saïgon, 1915

Albert Kahn voulait constituer les "Archives de la planète".

Banquier, philanthrope, mécène anthropologue et idéaliste, il souhaite jeter les bases d'une paix universelle en œuvrant pour la coopération et la communication internationale.

Il crée en 1898 les "bourses Autour du Monde", destinées à de jeunes agrégés.

En 1909, Kahn part à Tokyo en passant par la Chine. Son chauffeur Alain Dutertre, initié à la photo, réalise des clichés stéréoscopiques en noir et blanc. En 1912 et 1913, Stéphane Passet photographie la nouvelle République populaire de Chine avec la nouvelle technique développée par les Frères Lumière : l'autochrome.

Ce sont les premières archives de la Planète en couleur après la grande époque des archives en Noir et Blanc de la Mission héliographique de la fin du siècle précédent. Kahn, Macédoine

Un témoignage émouvant avec ces trois femmes en Macédoine en 1912.

La lessive est faite et les  vêtements blancs sèchent à même la clôture de bois. Deuxfemmes  regardent l'objectif tandis que la troisième, probablement intimidée par cet homme qui la photographie, baisse la tête. La femme qui tient un ouvrage est assise à côté d'un lit de bébé à bascule décoré d'une jolie étoile sculptée. Kahn saisit en un cliché  l'atmosphère de paix installée dans ce village.

Visitez les Jardins d'Albert Kahn à Boulogne Billancourt.

Un article très complet de Claude Viry  :  "La documentation un outil pour la paix ", Albert Kahn, banquier philanthrope.

Création de la page par Sabine Wetterwald le 26 octobre 2008


Lire aussi :


Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security image
Entrez les caractères affichés


busy