Conférence "L'accueil du pauvre et du malade à l'Hôtel-Dieu" par Bruno Cazin Imprimer Envoyer

Jeudi 14 juin 2007

Amphithéâtre Schumpeter, Pôle Lamartine de l'Université du Littoral, Dunkerque 

« L'accueil du pauvre et du malade à l'Hôtel-Dieu »

Une conférence de Bruno Cazin

La tempête du 18 janvier avait bloqué le conférencier à Lille, faute de trains en partance pour Dunkerque. Nous avons été désolés de ce contretemps pour lui et de la gêne occasionnée pour vous car vous étiez nombreux cet hiver à avoir bravé les éléments pour écouter Bruno Cazin.  Nous sommes heureux d'avoir pu reporter la conférence au jeudi 14 juin.


Bruno Cazin

En 2007, Bruno Cazin est médecin hématologue au CHR de Lille et Vicaire épiscopal à Dunkerque. Il est donc qualifié à double titre pour traiter le sujet que nous avons choisi avec lui.

Sa première conférence pour notre Association en avril 2005 " Les fondations hospitalières en Flandre" avait remporté un franc succès.

Puis, Bruno nous avait guidés à l'Hôpital de Seclin pour une sortie sur le thème des fondations hospitalières autour de Lille.

Nous sommes heureux qu'il ait accepté d'évoquer ce nouveau sujet en relation avec le XVe siècle sous le règne des ducs de Bourgogne, puisque cette année, c'est à l'Hôtel-Dieu de Beaune que nous nous rendrons au cours de notre voyage en Bourgogne d'avril 2007.



Au Moyen Âge, l'hôtel-Dieu est avant tout une institution religieuse. L'accueil du pauvre et du malade est vécu comme manifestation de la charité chrétienne. Les hôpitaux sont davantage le fruit d'une démarche mystique que d'une nécessité sanitaire au moment où les villes prennent de l'essor et où la pauvreté montre de nouveaux visages.

L'accueil des hospitaliers, lors des croisades, sert de modèle, et on assiste du XIIe au XVe siècle à une véritable floraison de fondations hospitalières.

 On s'affaire dans la cuisine.

Les cuisines des hospices de Beaune


Les Sept Sacrements de Rogier van der Weyden

La Bourgogne et la Flandre ont gardé de magnifiques témoins de cette époque.


Le pèlerin et le pauvre sont accueillis comme le Christ.

" Ce que vous avez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'avez fait ! " (Mt25, 40)


L'accueil du malade fait l'objet d'une véritable liturgie. Les soins sont autant physiques que spirituels. La confession, la communion et l'onction des malades sont offerts comme chemin de guérison spirituelle en vue de la vie éternelle.


 La Salle des malades de Lessines

Ci-dessus, la Salle des malades de l'Hôpital Notre-Dame à la Rose de Lessines en Belgique. À droite, une alcôve à l'Hôpital Notre-Dame de Seclin dans la salle commune.

 Une alcôve à Seclin dans la salle commune

Clystères en étain

Les malades sont regroupés dans une salle commune. Ils peuvent être deux ou trois par alcôves.


A partir du XVIe siècle, les soins plus spécifiquement médicaux se développent. Médecins, barbiers et chirurgiens font leur apparition et les pharmacies s'organisent.

A gauche, des clystères en étain utilisés pour les lavements à l'Hôpital Notre-Dame à la Rose de Lessines en Belgique.



Les hôpitaux sont fortement sollicités lors des épidémies et des guerres.


Ici, l'apothicairie (pharmacie) de l'Hôtel-Dieu de Beaune. Elle comprend deux petites pièces avec des étagères couvertes de flacons et de fioles.

La fondation de l'Hôtel-Dieu par le chancelier Nicolas Rolin remonte à 1443.

L'apothicairie des Hospices de Beaune
Vous êtes venus nombreux écouter cette conférence autour des fonctions de l'Hôtel-Dieu.
C'est tout le patrimoine hospitalier, si riche en Flandre et en Bourgogne, qui s'est éclairé et a pris sens par le propos du conférencier.

 

      À lire :

  • PETILLOT Anne, FESSY Georges (photographe), Patrimoine hospitalier, Paris, Scala, 2004, Bibl. Ass. Conv. en Fl.
  • CABAL Michel, Hôpitaux, Corps et âmes, Paris, Desclée de Brouwer, 2001
  • SMETS Irene, Le musée Memling, Hôpital Saint-Jean de Bruges, Gand-Amsterdam, Ludion, 2001, Bibl. Ass. Conv. en Fl.
  • COLLECTIF, Hotel-Dieu - Hospices De Beaune, Paris, Hors Série Beaux-Arts Magazine, 1998, Bibl. Ass. Conv. en Fl.
  • COLLECTIF, Le faste des Rolin au temps des ducs de Bourgogne, Faton, Dossier de l'Art n°49, 1998, Bibl. Ass. Conv. en Fl.
  • VANHECKE Marianne, Ces Dames de l'hôpital Notre-Dame à la Rose, Bruxelles, Mémogrames, Collection Isis, 2006
  • BOCQUET E., DEBRUYN R., DELEUZE G., VIATOUR A., VUIDAR M., Hôpital Notre-Dame à la Rose - 8 siècles d'histoire, Lessines, Office de Tourisme, 2001
  • Une bibliographie très complète proposée par Christine Montoy du service éducatif du Musée de l'Hôtel-Dieu de Beaune.

  Rédaction de la page et mise en ligne par Sabine Wetterwald le 20 décembre 2006,

actualisation le 16 mars 2009

 
Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security image
Entrez les caractères affichés


busy