Imprimer Envoyer

 

Convivialité en Flandre du 11 au 15 mai 2009

Voyage vers la lumière hollandaise

 

Delft, La Haye, Leyde, Harlem, Utrecht


Nous étions 35 inscrits au départ à 6h00 du Terminal croisière de Dunkerque.
Le logement à l'Hôtel Golden Tulip 4* à Alphen
, pas très loin de Leyde et Gouda, était bien pratqique, au cœur de notre périple autour des cinq villes hollandaises.
Le groupe sur un pont de Leyde

Lundi 11 mai : Delft

 'Vue de Delft',Vermeer

Delft et Vermeer

Johannes Vermeer, Vue de Delft, vers 1661,

huile sur toile, 98 x 117,5 cm, Mauritshuis, La Haye

La célèbre Vue de Delft de Vermeer de l'autre rive de la Schie s'ouvre sur les deux portes de la ville.
La barque est couverte de gouttelettes scintillantes dans une riche proportion de clarté et d'ombre. Le reflet des maisons dans cette eau si paisible, les couleurs de l'air même sont d'une fraîcheur et d'une intensité étonnantes.
Vermeer a pourtant choisi un motif très populaire auprès des peintres urbains qui trouvent dans cet endroit précis - l'accès fluvial par les canaux - un centre symbolique grâce aux deux portes de la ville. Des petits points de lumière donnent de manière experte d'éclatants reflets.

11h00   Visite du centre historique de Delft, célèbre par la beauté de ses canaux et les vieilles maisons qui s'y mirent.
Visite guidée au Vermeercentrum avec l'exposition "Messages d'amour de Vermeer"
13h00    Déjeuner au restaurant dans le centre ville de Delft 

 

Delft et le bleu de sa faïence

Plaque en faience de Delft

Plaque en faience de Delft décorée en camaïeu bleu d'un oiseau posé dans un paysage oriental, long. 26cm, XVIIIe siècle

Plaque à bord mouvementé en faïence de Delft à décor bleu et rouge de fer de fleurs, rocher percé et oiseaux dans le style des porcelaines chinoises, première moitié du XVIIIe siècle, 37,5 x 30 cm

faience-de-delft

14h30    Visite guidée de la ville en bateau avec Delft Blue Line, en croisière jusqu’à la faïencerie
Visite de la faïencerie
Royal Delft
Retour au Centre ville en Tramway pneumatique
En fin d'après-midi, départ pour l’hôtel
Golden Tulip à Alphen aan de Rijn, installation et dîner

Mardi 12 mai : La Haye (Den Haag)

Petit déjeuner buffet à Alphen et transfert pour La Haye
10h00 : Visite guidée au Musée Mauritshuis : les œuvres phares de la collection permanente comme La Leçon d'anatomie du docteur Tulp de Rembrandt, La Jeune Fille à la perle de Vermeer ou le Portrait de Robert Cheeseman de Holbein ; visite de l’exposition temporaire "Souvenirs de Bentheim, Jacob van Ruisdael"

La Haye et Ruisdael

Jacob van Ruisdael et Nicolas Berchem - un concitoyen également peintre - quittent Haarlem en direction de la frontière entre les Pays-Bas et l’Allemagne pour trouver l’inspiration. Juste avant la frontière, à Oldenzaal, Ruisdael est tellement impressionné par le château de Bentheim qu’il l’a ensuite reproduit de nombreuses fois en tant que sujet principal de ses paysages. C'est un paysagiste exceptionnel.

Jacob van RUISDAEL, Vue du Château de Bentheim depuis le nord-ouest,
vers 1652, huile sur bois, 52 x 68 cm, Collection privée

Le château apparaît  comme une construction légendaire entourée d'arbres immenses. Il se dresse sur une colline et le soleil l'illumine tandis que la végétation luxuriante croît dans la lumière. Pourtant, face à l'exubérance de la nature, apparaît le signe de la mort dans l'arbre brisé.

Ruysdael, 'Vue du chateau de Bentheim'

12h30  Déjeuner dans le centre historique de la Haye
L'après-midi, visite guidée de
Escher in het Paleis, "Escher au Palais", un palais-exposition à la gloire d'Escher.

 

La Haye et Escher

Maurits Cornelis Escher (17 juin 1898 - 27 mars 1972) est un artiste néerlandais connu pour ses gravures sur bois, pavages, lithographies et mezzotintes (procédé de taille-douce qui donnera sur l'estampe des blancs ou des gris sur un fond noir). Ses représentations d'espaces ou de constructions impossibles continuent de surprendre les mathématiciens et de nous émerveiller. Il explore des combinaisons paradoxales en déclinant les motifs à l'infini pour les convertir graduellement en des formes totalement différentes.

Escher, 'Relativité', 1953 Escher, 'Concave et convexe'
Escher, Relativité, 1953, lithographie sur papier vélin crème,
39,3 x 40,3 cm, Musée des beaux-arts du Canada
Escher, Concave et convexe, lithographie, 1955

15h30  Tour de ville de La Haye, siège du gouvernement et centre diplomatique.

La cour extérieure et la cour intérieure, centre de la vie politique, l'Étang de la Cour, le lange Voorhout avec ses belles demeures patriciennes, le Noordeinde avec ses nombreux magasins, le Palais de la Paix.

Vers 17h30, temps libre à la Haye

19h00  Dîner dans le centre historique de La Haye.

Après le dîner, retour en car à l'hôtel à Alphen.

 

Mercredi 13 mai : La Haye (Den Haag) et Leyde (Leiden)

Petit déjeuner buffet à Alphen et transfert pour La Haye

10h00 - Visite guidée du Panorama Mesdag à La Haye, la plus grande peinture des Pays-Bas sur 360°. La mer, les dunes, le village de Scheveningen, ont été exécutés en 1881 par Hendrik Willem Mesdag, l’un des artistes les plus fameux de l’Ecole de La Haye.

11h30  - Visite guidée du GEM ou Gemeentemuseum, Musée d'art moderne de La Haye avec l'exposition "Amour ! Art ! Passion ! Les couples d'artistes"

 

La Haye et Mondrian

Piet Mondrian, 'L'arbre rouge' Piet Mondrian, L'arbre rouge,
78 x 99 cm,
Gemeentemuseum, La Haye

Probablement exécuté aux environs    de1909-1910, ce tableau est l'une des  premières versions d'un thème que l'artiste reprend jusqu'en 1912. Il illustre le dépouillement progressif d'une  image qui perdra ses éléments secondaires, à la recherche d'un rythme essentiel
Piet Mondrian, Composition, arbres,
1912, huile sur toile, 95x80 cm
La Haye, Gemeentemuseum

Sans doute exécutée à Paris, cette toile révèle des contacts avec des cubistes français, surtout Braque, par la réduction du nombre de couleurs. Le rythme structural est déjà tourné vers l'abstraction.

Mondrian, 'Composition arbres'

13h00 Transfert en car pour Leyde (Leiden)

Déjeuner dans le Centre Ville de Leyde

 

 Rembrandt, 'Autoportrait', 1629

Leyde et Rembrandt

Né 15 juillet 1606 dans une famille modeste, son père Harmen Gerritszoon étant meunier sur le Rhin, Rembrandt entre en apprentissage chez un artiste de Leyde où il apprend la technique de gravure à l'eau-forte. Au début de l'année 1624, Rembrandt poursuit sa formation de peintre à Amsterdam.

De 1626 à 1632, il ouvre un atelier à Leyde et peint surtout des scènes bibliques aux éclairages contrastés et de petit format. Cette opposition entre l'ombre et la lumière marque toute son œuvre ainsi qu'une interrogation constante de Dieu à travers la Bible.

Rembrandt, Autoportrait, 1629, huile sur bois, 15,5 x 12,5 cm,
Alte Pinakothek, Munich

Jusqu'en 1645 sa production en portrait dépasse toutes ses autres activités. Saisir avec le pinceau une ressemblance toute superficielle, un trait de physionomie, passe au second plan, alors que s'impose une exigence de pénétration dans les profondeurs de l'âme-même du personnage. Ce portrait de lui, jeune, est étudié avec la même application.

15h00 Visite guidée du Stedelijk Museum De Lakenhal, le Musée municipal de Leyde. Des peintures de Lucas de Leyde, L'Astronome de Gerrit Dou...
17h00    Visite guidée de la ville de Leyde
Transfert pour Alphen. En soirée, dîner à l'hôtel

 

Jeudi 14 mai : Harlem (Haarlem)

Petit déjeuner buffet à Alphen et départ en car pour Harlem

11h00 Visite guidée du Frans Hals Museum dont les portraits de Frans Hals, le peintre de Harlem le plus célèbre au Siècle d'Or et ses fameux portraits de groupes des gardes civiques ou de régents. Vers 1590, Harlem devient le centre du nouveau Maniérisme apparu en Europe du Nord et les prédécesseurs ou contemporains de Frans Hals sont aussi largement présents au Musée comme van Scorel, van Heemskerck, Goltzius, Heda ou de Bray.

Harlem et Frans Hals

 

Frans Hals, Les Régents de l'hôpital Sainte-Elisabeth, 1641,

Harlem, musée Frans Hals

Dans ce tableau, la couleur a presque disparu, faisant place aux oppositions, aux valeurs contrastées. Ces graves personnages sont saisis dans un moment d'attente ; la réflexion suspend leur pensée. Ils s'interrogent du regard, anxieux ou indécis, tandis que l'un d'entre eux sourit déjà à la pensée qui jaillit en lui et s'éclaire.

Hals, 'Les Régents de l'hôpital Sainte-Elisabeth', 1641

13h00   Déjeuner sur la Place du marché à Harlem

15h00   Visite guidée du Musée Teylers avec l’Aquarenzall, la salle qui expose la fameuse collection de dessins du musée parmi lesquels ceux de Michel-Ange, de Goltzius, du paysagiste Avercamp ou de Van Dyck

16h30   Visite guidée en bateau de la ville de Harlem avec les hofjes, petites maisons disposées en forme de "U" autour d'une cour ou d'un jardin intérieur

18h00   Retour pour l’hôtel à Alphen ad Rijn et dîner dans la soirée

 

Vendredi 15 mai : Utrecht

Petit déjeuner buffet à Alphen et départ en car pour Utrecht

10h00    Visite guidée du Musée du Couvent Sainte-Catherine, Catharijneconvent. Une collection exceptionnelle de manuscrits, orfèvrerie, oeuvres satiriques, peintures du Siècle d'Or, qui s'étend de la période médiévale au XXIe siècle.                         
12h00    Visite guidée de la ville en bateau, croisière par les canaux : la Cathédrale, la résidence papale (Paulhaus)
13h30    Déjeuner dans le Centre ville d'Utrecht
15h00    Visite guidée du Centraal Museum et de l'exposition  « Utrecht rêve de Rome », une présentation des maîtres anciens de 1450 à 1700 et visite de l'exposition
« Jan van Scorel ». Ce peintre part pour Rome en 1522 et succède à Raphaël comme conservateur de la précieuse collection d'art du Vatican. Son nouveau style influencé par l'Italie, modifie à son retour dans les Pays-bas la perception des peintres locaux. Par la suite, Utrecht deviendra le point central de l'École caravagesque du Nord. Peintures d'Abraham Bloemaert, Joachim Wtewael, Hendrick ter Brugghen, Dirck van Baburen, Gerrit van Honthorst, Jan both...

 

Utrecht et les caravagesques du Nord

 

Dirck van Baburen, Le Musicien, 1621,
Utrecht, "Le rêve de Rome", Collection des Maîtres 1450-1700


Dirck Van Baburen, peintre néerlandais (Utrecht 1595 – 1624) est l'un des plus célèbres caravagesques des Pays-Bas du Nord. Élève de Paulus Moreelse à Utrecht, il est inscrit à la guilde de cette ville en 1611.

Peu après, il part pour l'Italie, accompagné du peintre David de Haen. C'est à Rome qu'il reçoit le choc décisif qui oriente son art ; il emprunte à Caravage ses compositions expressives, ses éclairages violents et surtout le type plébéien de ses personnages, ce qui constitue l'un des traits caractéristiques de sa manière.

Van Baburen, 'Le Musicien'

Vendredi 15 mai en fin d'après-midi, départ d'Utrecht pour Dunkerque. Retour vers 21h30-22h00.

Nous avons passé d'excellents moments avec les participants inscrits à ce voyage et une agréable ambiance chaleureuse et conviviale s'est instaurée au cours de nos périples. Nous sommes aussi heureux de partager virtuellement ce voyage avec vous, amis internautes.

À cliquer :

  • Mondrian est bien représenté au GEM, le musée d'art moderne de La Haye. Didier Kreczman nous propose une vidéo en morphing sur You Tube qui enmêle les œuvres de Piet Mondrian sur la musique de "Closing", un instrumental de l'album Glassworks de Philip Glass. Merci Didier.

Création et mise en ligne par Monique Vyers le 2 février 2009,
compléments le 5 mai et actualisation par Sabine Wetterwald le 20 octobre


Lire aussi :


Commentaires (1)add comment

maryse said:

...
Sans doute un très beau voyage
Je suis alléee jeudi à paris avec des élèves de 4 éme visiter le musée Branly et le departement impressionnistes du musée d'orsay
j'ai eu un bref aperçu de l'opéra de lille : carmen au programme et d'autres surprises
Bien à vous
maryse
Post?e mardi 09 juin 2009

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 

Articles relatifs à cette page :