Conférence : Portrait flamand et italien, échange d'influences par Laetitia Jacquey Imprimer Envoyer

Mardi 22 avril 2008

Amphithéâtre Schumpeter - Pôle Lamartine de l'Université du Littoral, Dunkerque

« Portrait flamand et italien : échange d'influences »

Une conférence de Laetitia Jacquey

 


Membres ou non de l'Association Convivialité en Flandre, nos conférences sont ouvertes à tous dans le cadre de l'Université Populaire de la Côte d'Opale, en partenariat avec l'Université du Littoral.


Laetitia Jacquey Achir

Laetitia Jacquey Achir est historienne de l'Art.

Elle poursuit son cursus en 2007-2008 par une deuxième année de Master Recherche à l'Université de Lille 3 et un stage au Musée des Arts décoratifs à Paris.

Ses recherches encadrées par Patrick Michel portent sur le graveur Eisen.

Vous aviez été nombreux en avril 2007 à apprécier sa première conférence à Dunkerque : "Quand la peinture était dans les livres...". Elle portait sur les enluminures entre 1250 et 1500 (lien en bas de page).

Laetitia est photographiée sur un pont de Paris qui relie Notre-Dame à l'île Saint-Louis

Le portrait est un genre pictural très ancien. Depuis les magnifiques portraits du Fayoum en Égypte, les portraits sculptés ou peints si réalistes de la civilisation romaine, le genre a connu des destins variés mais n’a jamais disparu.

Les deux panneaux ci-contre figurent parmi les doubles portraits les plus anciens connus.

 

 

Robert Campin (attribué),
Portraits d'un homme et d'une femme, ca. 1430,
huile et tempera sur chêne,
41 x 28 cm chacun, National gallery, Londres
Homme,Campin Femme, Campin

 

Particulièrement brillant en Flandres et dans les États italiens dès le XVe siècle, l’art du portrait n’y suit pas le même rythme de diffusion et d’évolution et procède de schémas de construction bien spécifiques.

Uccello, 'Cinq hommes célèbres'

Paolo Uccello (attribué), ca. 1450, Cinq hommes célèbres, tempera sur bois, 43 x 210 cm, Musée du Louvre, Paris

 

Jan Gossaert dit Mabuse, fait le voyage en Italie en 1508 et intègre peu à peu dans sa peinture nordique la lumière italienne et les découvertes du Quattrocento. Par sa connaissance des sculptures antiques il introduit le nu profane dans les Pays-Bas.
Diptyque Carondelet
Jan Gossaert, Diptyque de Jean Carondelet, 1517, bois,
chaque volet 43 x 27 cm, Musée du Louvre, Paris

Jean Carondelet né en 1469 et mort à Malines en 1545, était le fils du chancellier Carondelet ; en tant qu'ecclésiastique, il joua un rôle politique important aux Pays-Bas et se fait portraiturer en buste, en adoration devant la Vierge à l'Enfant.

Au dos de ce diptyque portatif, qu'il pouvait emporter fermé en voyage, il fit représenter son blason face à un crâne, dans une niche en trompe-l'œil, pour rappeler son humilité et sa concience de la vanité de la vie terrestre.

Revers du 'Diptyque Carondelet'

 

Portraits de profil, de face, en pied, les solutions envisagées par les artistes sont nombreuses et inventives.

 

À travers les réalisations d’artistes flamands et italiens connus et moins connus, la conférencière retrace le chemin parcouru par l'art délicat et vivant du portrait et analyse deux conceptions aux origines et influences bien diverses.

Chez le peintre vénitien Lorenzo Lotto, les personnages arborent souvent des poses mélancoliques et sous-tendent une atmosphère plutôt mystérieuse pour laisser deviner une part de la pychologie de leur caractère. D'après Vasari, Lotto fit son apprentissage avec Giorgione et Titien dans l'atelier de Giovanni Bellini.

Le chien que tient la femme, l'inscription 'Homo nunquam' bien lisible tenue par l'époux, les bras entremêlés, font référence à la fidélité du couple.

 

Lorenzo Lotto, Double Portrait d'un homme et sa femme, 1523-1524, huile sur toile, 98 x 118 cm, Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg
Lotto, Double Portrait


Nous avons été heureux de vous accueillir nombreux le mardi 22 avril 2008 pour écouter madame Jacquey Achir. Elle a proposé une magistrale synthèse sur l'art du portrait en Flandre et en Italie et ses mises en correspondances étaient bien judicieuses.

Nous vous remercions de votre participation aux questions qui ont suivi la conférence.

À cliquer :

  • Une page sur le portrait vénitien sur le site Aparences ;
  • Un texte oublié d'Eugène Muntz en 1895 sur les portraits de Paul Jove, un des premiers collectionneurs de portraits de l'époque moderne ;
  • Un site (en anglais) avec de superbes images sur L'art du portrait. Une revue des chefs d'œuvre européens avec 17 pages de tableaux présentant des portraits de 1420 à 1670. Génial !

À lire :

  • ALAZARD Jean, Le portrait florentin de Botticelli à Bronzino, Henri Laurens, Paris, 1951 ;
  • CAMPBELL Lorne, Portraits de la Renaissance : la peinture des portraits en Europe aux XIVe, XVe et XVIe siècles, Hazan, Paris, 1991 ;
  • ZUFFI Stéfano, Le portrait, Gallimard, Paris, 2001.



Une vidéo étonnante proposée par Laetitia, découverte sur le site de Daily motion : La femme vue par les peintres.

C'est un enchaînement de portraits féminins que l'on a envie de visionner plusieurs fois pour tenter d'attribuer chaque œuvre à un peintre. C'est loin d'être évident !


Si vous "séchez" ou calez sur l'un ou l'autre portrait, les solutions sont sur le web avec les 90 portraits répertoriés et identifiés.


Création de la page par Sabine Wetterwald le 22 octobre 2007,
révision et actualisation des liens  le 17 février 2009

Le programme en 2007-2008 : "Flandre-Italie, histoire d'amour ou mariage de raison ? "



Lire aussi :


Commentaires (1)add comment

Laetitia Jacquey said:

...
Le thème du portrait fascine toujours autant et fait encore l'objet d'expositions.
La National Gallery de Londres propose jusqu'au 18 janvier 2009 une exposition sur le portrait à la Renaissance : Renaissance faces. Van Eyck to Titian.
Vous pouvez lire un compte-rendu sur le site de La Tribune de l'art.


Sont réunis pour l'occasion le portrait bien connu et surprenant de la Vieille femme de Quentin Metsys et celui de son mari !
Post?e mardi 02 décembre 2008

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security image
Entrez les caractères affichés


busy