Conférence "Jean Bellegambe" Imprimer Envoyer

Jean Bellegambe (vers 1470 - 1535)
Conférence du 22 février 2005 par Françoise Caillet,
Historienne de l'art et guide au Palais des Beaux-Arts de Lille

 

Pour revoir certains des tableaux présentés lors de la conférence, nous avons cherché les images mises en ligne sur la toile et vous proposons quelques liens pour mieux connaître l'œuvre de ce peintre.

Jean Bellegambe (1470 - 1535) travaille à Douai et peint des panneaux et triptyques pour les églises et abbayes de cette région. Il est parfois influencé par la peinture italienne qu'il a peut-être connue par les maîtres brugeois. Sa peinture est brillante et on le surnomme parfois le maître des couleurs.

Au musée de la Chartreuse de Douai


    1- Deux volets du Triptyque de l'Immaculée Conception, vers 1525, avec une courte biographie de Jean Bellegambe et ci-dessous deux photos de détails de ses revers en grisaille. Ils présentent des épisodes de la vie de sainte Anne.

immac_gd_pretre_seul.JPG

Le grand prêtre refuse l'offrande de saint Joachim en raison de la stérilité d'Anne.


immaconception_anne_mendiants_aumone1.JPG

Les mendiants accueillent l'aumône de sainte Anne.

    2- La Vierge protégeant l'ordre de Citeaux, vers 1506.
    3- Sainte Anne concevant la Vierge.
    4- La Trinité, Polyptyque d'Anchin, vers 1511, sur le site du Musée de Douai.
    Et surtout ne loupez pas la visite virtuelle intercative du Polyptyque d'Anchin. Vous allez pouvoir agrandir chaque volet de ce polyptyque incroyable du musée de Douai.
    5- Le Martyre de sainte Barbe sur le site de l'IRPA.

À Arras, au sein du musée diocésain

    6- Le Triptyque de l'Adoration de l'Enfant Jésus, vers 1528, sur la page de notre visite au Musée des Beaux-Arts d'Arras en novembre 2004.
    7- Les Apprêts de la Crucifixion

Au Palais des Beaux-Arts de Lille

    8- Le Triptyque du Bain mystique vers 1526 sur le site de la RMN. Vous pouvez zoomer sur le panneau central du Bain mystique sur une page de l'Université de Leipzig. L'ensemble des panneaux du Triptyque du Bain mystique est sur la base Joconde.
    9- La Trinité ou Triptyque de Marchiennes des années 1510-1520, sur le site de la RMN et sur la base Joconde.

À Paris

    10- Au Musée Gustave Moreau, un dessin de Moreau de la seconde moitié du XIXe d'après la Trinité du polyptyque d'Anchin de Douai qui sera repris vers 1890 dans son Jupiter et Sémélé.
    11- Au Louvre, une œuvre de l'atelier de Jean Bellegambe : Saint Adrien, vers 1514-1515.

Ailleurs

    12- Au Metropolitan Museum of Art à New York, le panneau central avec La Vierge à l'Enfant du Triptyque Le Cellier, une tempera sur bois vers 1508-1509.
    13- A l'Hermitage de Saint-Petersbourg, le Triptyque de l'Annonciation vers 1516-1517. C'est une huile sur toile transférée sur bois dont le panneau central mesure 109 x 80 cm et les volets latéraux 103 x 33 cm. Sur ce triptyque, le donateur agenouillé est Guillaume de Bruxelles, l'abbé du couvent de Saint-Amand à Valenciennes et de Saint-Trudeaux à Luttich. Saint Amand et saint Trudeaux sont représentés sur les volets latéraux.
    14- À l'Art Institute de Chicago, Sainte Catherine et Sainte Barbe vers 1520. Ce sont probablement les deux volets latéraux d'un triptyque. On invoquait Catherine et Barbe afin qu'elles intercèdent auprès de Dieu pour la 'bonne mort'.

Malgré la neige à Lille, Françoise était au rendez-vous pour notre plaisir à tous, avec une conférence extrêmement documentée. Vous étiez nombreux à vous être déplacés malgré les mauvaises conditions climatiques. Merci !

 

Un groupe attentif

 

 

 

A cliquer:

 

  • Un article de la revue TDC n°925 du CNDP à propos de la présence de nombreux Primitifs flamands dans les musées du Nord - Pas-de-Calais : Les œuvres circulaient du Nord au Sud et du Sud au Nord. C'est une interview de Françoise Baligand, conservatrice au Musée de la Chartreuse de Douai.

  • Le communiqué de presse de l'exposition Jean Bellegambe qui a eu lieu au musée de Douai du 30 mars au 9 septembre 2007. L'occasion de voir ou revoir la splendeur de ces polyptyques admirablement restaurés.

 



 

 

Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security image
Entrez les caractères affichés


busy