Imprimer Envoyer
Index de l'article
Deux jours à Reims : lumière gothique à la Cathédrale, Saint-Remi, Palais du Tau, Dürer, Corot
2 - La cathédrale Notre-Dame de Reims
3 - Le palais du Tau
4 - Le Musée Hôtel Le Vergeur
5 -La chapelle Foujita
Toutes les pages

Vendredi 12 et samedi 13 décembre 2008

Deux jours à Reims dans la lumière gothique

 

Vendredi 12 décembre10h00 :

La cathédrale Notre Dame de Reims, chef-d’œuvre de l’art gothique, est édifiée à partir de 1211.

Reims, Cathédrale Notre-Dame

Elle fut la cathédrale des sacres des rois de France en souvenir du baptême de Clovis par saint Rémi à la Noël 498.

Le Palais du Tau est le Palais archiépiscopal construit en 1690 par Mansart et Robert de Cotte. Il abrite aujourd’hui le musée de l’Œuvre de la cathédrale avec les tapisseries, les sculptures et les objets rappelant le sacre des rois de France.

Palais du Tau

15h00

Le Musée-Hôtel Le Vergeur est un très bel hôtel particulier des XIIIe et XVIe siècles. Mutilé en 1914 par les bombardements, l’édifice actuel est une heureuse reconstruction. Les parties anciennes conservées sont agrémentées d'une agréable façade intérieure de la Renaissance.

Entre 1962 et 1965, il s'enrichit de la remarquable donation des gravures originales sur bois d'Albrecht Dürer : L'Apocalypse et La Grande Passion.

Dürer,
Dürer,

 

Cathédrale de Reims,
Ange au sourire

16h30, installation à l’hôtel Ibis-Centre proche du Centre ville pour profiter de l’ambiance festive du marché de Noël ;


17h30, départ pour une visite-dégustation de Champagne dans les caves Larnaudie-Hirault à Trois-Puits dans la Montagne de Reims ;


20h00, dîner dans un restaurant de Reims.

Des bulles...

 


Samedi 13 décembre

9h00

La Chapelle Foujita  est conçue et entièrement décorée "à fresque" par le peintre Léonard Foujita en 1965 et 1966, après sa conversion au catholicisme et son baptême à Reims.

Chapelle Foujita
Reims, Basilique Saint-Rémi

10h00

La Basilique Saint-Remi garde les reliques de l'évêque de Reims saint Remi. C'est lui qui baptise Clovis, roi des Francs, en l'an 498.

- Onze travées de la nef avec tribunes et bas-côtés datent de l'époque romane ainsi que le long transept contourné de galeries au rez-de-chaussée et à l'étage. Une absidiole romane subsiste aussi de chaque côté du chevet.

- Le porche roman est démoli et la nef est prolongée de deux travées gothiques. Le nouveau chœur gothique plus profond avec un déambulatoire et cinq chapelles rayonnantes, remplace le chœur roman.

12h00, déjeuner dans un restaurant de Reims

Renoir,
14h00
Le Musée des beaux-arts de Reims installé dans l’ancien Palais abbatial de Saint-Denis, conserve treize portraits du XVIe siècle parmi les plus beaux dessins de Lucas Cranach l’Ancien et de son fils Lucas Cranach Le Jeune.
Des œuvres de l'École de Barbizon ornent un mur en accrochage serré, hommage aux accrochages « en chandelle » du XIXe siècle.
La collection est riche d'œuvres de Renoir, Monet, Gauguin, Boudin. 27 Corot dont 26 paysages couvrent sa carrière de peintre de 1825 à 1870 depuis son premier séjour à Rome jusqu’à l’approche de sa mort.

Reims, Musée des beaux-arts

Temps libre

18h 30 Départ pour Dunkerque

À cliquer :

Création de la page par Sabine Wetterwald le 3 décembre 2008 sur un texte initial de Monique et Chantal

dernier lien ajouté le 17 janvier 2009