Vitraux de Bouvines, Brasserie, Musée Matisse, Fauves hongrois au Cateau-Cambrésis Imprimer Envoyer
Index de l'article
Vitraux de Bouvines, Brasserie, Musée Matisse, Fauves hongrois au Cateau-Cambrésis
2 - Les vitraux de l'église Saint-Pierre de Bouvines
3 - Au Cateau, Brasserie Historique, Musée Matisse et Fauves hongrois
Toutes les pages

Détail du 6e vitrail, Bouvines

Jeudi 13 novembre 2008

Les Fauves hongrois

  Jeudi 13 novembre 2008

   

Vitraux de Bouvines

Brasserie historique du Cateau-Cambrésis

Les Fauves hongrois au Musée Matisse


 

 10h   Visite guidée des vitraux de l’église Saint-Pierre de Bouvines (page 2 de l'article).
Cet ensemble de 21 vitraux de l’atelier de Champigneule (vers 1880) à Bar-le-duc, conte la bataille de Bouvines de 1214 qui voit la victoire de Philippe Auguste sur la coalition conduite par Othon de Brunswick allié au Comte de Flandre : un moment célèbre d’une tactique militaire exemplaire mise en images au XIXe siècle à l’aide de documents d’époque. Certains vitraux ont été exposés lors de l’Exposition universelle de 1889.

11h15    Départ pour Le Cateau - Cambrésis 

 Vitraux de Bouvines

Musée Matisse

 Facade du Musée Matisse

 13h  Déjeuner à la Brasserie Historique  de l’Abbaye du Cateau (page 3 de l'article)

C'est l'unique Brasserie restaurée en Europe dite "à gravité". Le site classé Monument historique depuis 2000 est situé à l'emplacement de l'ancienne Abbaye de Saint André au cœur de la ville. L'endroit est remarquablement réhabilité avec de belles charpentes, une verrière, des cuves de brassage en cuivre...

15h00 Vers le Musée Matisse

15h45  L’exposition Les Fauves hongrois (1904-1914)  est un événement dans notre région : un festival de couleurs somptueuses avec des œuvres qui  révolutionnent la peinture hongroise au contact des nouveaux courants picturaux du XXe siècle.

Elle  est reconnue d’intérêt national par le ministère de la culture et de la communication.

Les Fauves hongrois

Béla Czóbel

'Joie', Herbin.jpg

 Une deuxième visite au Musée Matisse sur le thème « lumière et couleur » à travers  les  chefs d’œuvre de deux grands peintres :
Henri Matisse initie le Fauvisme et révèle  la couleur avec par exemple Rue du soleil à Collioure de 1905 ou Iris et coquelicots peint au Maroc.  Auguste Herbin participe à  l’aventure historique de l’art moderne, construite sur  des recherches d’avant-garde comme le Cubisme ou le Fauvisme où dialoguent géométrie, couleur et musique.
Enfin, la Donation Alice Tériade permet d’entrer dans la collection d’un éditeur d’art où chacun des 27 livres est une œuvre conçue et illustrée par des peintres comme Chagall, Picasso, Miro ou Rouault.

18h 00   Départ pour Dunkerque

      À cliquer : 


 Création de la page par Sabine le 22 octobre 2008, dernière actualisation le 29 novembre