Imprimer Envoyer
Index de l'article
Moyen Âge et Renaissance à Saint-Omer avec Jacques Du Brœucq
26 photos du Musée Sandelin et de l'église Saint-Denis
7 photos des vestiges de l'Abbatiale Saint-Bertin
10 photos de la Chapelle de l'ancien Collège des Jésuites wallons
11 photos de la Bibliothèque de Saint-Omer
Toutes les pages


Jeudi 19 janvier 2006
Les vestiges de l'Abbaye Saint-Bertin à Saint-Omer





L'Abbaye Saint-Bertin, abbaye bénédictine, fondée au VIIe siècle par l'évêque de Thérouanne Audomar. Aujourd'hui, ne subsistent que quelques ruines.

a Abbé de Saint-Denis lors de la première moitié du XIIe siècle, l’abbé Suger (1081-1151) est à la fois conseiller des rois et historien.

Il décide la construction de la nouvelle basilique de Saint-Denis en 1144 où se feront enterrer les rois de France. C'est le véritable début de l'art gothique.

A la mort de Louis VI, il est conseiller auprès du nouveau roi, Louis VII, et assure la régence lors de la Deuxième Croisade à partir de 1147. Historien, il rédige le premier volume des Grandes chroniques de France, histoire officielle de la monarchie, consacré à Louis VI.

L'abbé Suger tourne le dos aux vestiges de l'Abbatiale.

 

Sur la place, devant les quelques arcades et la partie basse de la tour (1460) de l'Abbatiale, la statue en marbre de l'abbé Suger est érigée à l'emplacement de l'ancien abattoir construit entre 1821 et 1824. aa

L'église romane édifiée vers le milieu du XIe siècle est remplacée par l'église gothique dont la construction dure de 1325 à 1520.







Il reste de l'église Saint-Bertin, la façade aux larges proportions et finement taillée. Elle se dresse à jour, sans vitraux, mutilée. Restent encore des arcades ogivales de la nef et des clochetons. (texte de Bruno Carpentier.)











A l’aube du Moyen Age, le mont Sithieu, haut de vingt et un mètres, n’est qu’un simple promontoire qui domine des terres marécageuses. Une ville existe bien, mais à quelques kilomètres au sud, à Thérouanne. Là-bas vit au VIIe siècle un évêque appelé Audomar, canonisé plus tard sous le nom de saint Omer.

Audomar évangélise la région en compagnie de trois missionnaires : Bertin, Momelin et Ebertram. Ils implantent au bas de la butte de Sithieu une abbaye dédiée à saint Martin, puis à saint Bertin.

De Simon Marmion (1435?-1489), La Vie de Saint Bertin est l'unique pièce encore conservée du retable de Saint-Omer, disparu suite à la destruction de l'abbaye de Saint-Bertin lors de la Révolution. Sur les deux panneaux, l'on distingue à l'arrière-plan, le cloître décoré d'une danse macabre.

Le Retable de saint Bertin de Simon Marmion sur la Web Gallery of Art.

Un résumé sur l'histoire des vestiges de l'Abbaye Saint-Bertin sur le site de la ville.