SECRÉTARIAT : Adresse postale convivialite en flandre 61 rue du Sud – 59140 Dunkerque Telephone Association convivialite en flandre 06 37 40 87 43 Email Association convivialite en flandre contact@convivialiteenflandre.org

Mercredi 9 février 2022 - Attention, date modifiée

Par les chemins de l’expression. Secrets et évolutions

VILLENEUVE D’ASCQ - LaM Musée d’art moderne

Un même lieu et trois visites

  • A la rencontre de Planètes brutes : le très récent accrochage de la collection permanente qui accueille de tout nouveaux artistes
  • L’exposition qui propose des découvertes inattendues : Les secrets de Modigliani
  • La grande rétrospective Paul Klee entre-mondes et ses dialogues originaux à travers le temps, "une plongée inédite au cœur de la quête de renouvellement de l’une des figures majeures de l’art moderne".

 Planètes brutes

Entre 2016 et 2017, le LaM a reçu en don près de 300 œuvres de 47 artistes d’art brut grâce à Michel Nedjar et Marcus Eager, globe-trotteurs et donateurs.
Avec ce nouvel accrochage, le LaM se veut plus proche de la personnalité des deux défricheurs passionnés, partisans d’une définition ouverte et inclusive de l’art brut.
une sélection d’œuvres issues de la donation sera mise en relation avec d’autres œuvres appartenant à la collection du musée autour des thèmes aussi variés que le dialogue avec l’invisible, les souvenirs d’enfance, la représentation du corps et de l’espace urbain.
Et ce sont 20 nouvelles et nouveaux artistes qui entrent dans la collection, dont certains (ukrainien, haïtien, iranien, etc.) peu connus du grand public, permettant ainsi d’ouvrir la collection à des régions du monde jusqu’alors peu représentées.

 Les Secrets de Modigliani

Un accrochage au croisement de la science et de l’histoire de l’art pour découvrir l’œuvre de Modigliani sous un nouveau jour

Fort de son lien étroit avec Amedeo Modigliani et de la célébration du centenaire de la mort du célèbre peintre italien en 2020, le LaM propose, à partir de février 2021, plusieurs rendez-vous qui dressent le bilan des études scientifiques menées à son initiative et en copilotage avec le C2RMF (Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France) sur un ensemble d’œuvres de l’artiste, issues des collections publiques françaises.
Initialement programmé en octobre 2020 et déplacé en raison de la crise sanitaire, un nouvel accrochage au sein du parcours permanent du musée dévoile notamment les résultats des dernières recherches menées sur les œuvres de Modigliani.
Organisé en trois parties, cet accrochage - dans lequel les 6 peintures et la sculpture de Modigliani conservées au LaM sont exposées - offre une approche intime du travail de l’artiste en mettant le public au plus près de ses œuvres.

 PAUL KLEE, ENTRE-MONDES

Une plongée inédite au cœur de la quête de renouvellement de l’une des figures majeures de l’art moderne

Le LaM accueille une exposition consacrée à l’œuvre de Paul Klee (1879-1940). Représenté dans son fonds permanent par trois œuvres issues de la collection de Roger Dutilleul et Jean Masurel. Klee est l’un des rares artistes incontournables de la collection moderne à ne pas avoir encore fait l’objet d’une collection monographique. À cette occasion, le musée souhaite poser un regard inédit sur son œuvre en mettant en lumière son intérêt pour la question des "origines de l’art".
À travers un parcours rythmé en quatre grands chapitres, l’exposition revient sur la façon dont les dessins d’enfant, l’art préhistorique, l’art extra-occidental et ce qu’on appelle encore à son époque "l’art des fous", lui ont permis de repenser son art et la création artistique de manière générale.

Sources croisées
L’exposition met en exergue les quatre voies choisies par Klee pour explorer ces « profondeurs » : l’art des asiles, le dessin d’enfant, l’art extra-occidental et l’art préhistorique.
Sans chercher à rattacher précisément chaque œuvre à une source formelle, elle ouvre un large spectre d’associations au public, le laissant libre d’élaborer des rapprochements d’une salle à l’autre et de tisser ses propres interprétations. Plusieurs périodes y seront abordées par le prisme de la quête des origines : le contexte du Cavalier bleu à Munich, celui de Dada à Zurich et du surréalisme à Paris, les années d’enseignement au Bauhaus et enfin la réception de Klee aux États-Unis dans les années 1930.

Textes issus de la présentation officielle du programme des expositions par le Musée d’art moderne de Villeneuve d’Ascq

Publié le : mardi 7 septembre 2021 à 18h34min, par Anne Mohr-Leupert
Modifié le : 14 décembre 2021